Dieu est un père qui ne laisse aucun de ses enfants dans les ténèbres

Xavier PollartA propos de Jérémie 31,7-9 ; Hébreux 5,1-6 ; Marc 10,46-52, par le frère Xavier Pollart

Frères et sœurs, aucun fils donné à cette terre n’est destiné définitivement aux ténèbres. Ceci est une promesse de Dieu qui traverse toute l’Écriture. « Quand un pauvre crie, le Seigneur entend » dit le psaume. Cette parole, en vérité, est une bonne nouvelle. Le psaume dit vrai, car ce pauvre a pour nous a aujourd’hui un visage, il porte un nom : Bartimée. Continuer la lecture

Bibliothécaire/Archiviste au Vatican

Jean-Louis BruguèsLe frère Jean-Louis Bruguès, dominicain de la province de Toulouse où il a été successivement prieur du couvent de Toulouse, puis prieur provincial, avant d’être nommé évêque d’Angers, est depuis longtemps à Rome. D’abord comme secrétaire de la congrégation pour l’enseignement catholique, puis comme bibliothécaire/archiviste du Vatican.

Il viendra donc nous parler de ce qui marque cette présence là-bas, et bien sûr de son activité comme Dominicain. Ce sera le jeudi 5 novembre à 20 h 30 dans l’église conventuelle.

Les humbles de la terre

Jean-Pierre MériméePrédication du frère Jean-Pierre Mérimée sur Isaïe 53,10-11 ; Hébreux 4,14-16 ; Marc 10,35-45

Dans les textes de ce dimanche, Jésus subvertit tous les pouvoirs, qu’ils soient religieux ou temporels, parce qu’il met l’humble, l’humilié, le sans voix, le serviteur souffrant au centre du jeu. Continuer la lecture

Un homme « en manque »

Emmanuel DolléHomélie du frère Emmanuel Dollé sur Marc 10,17-30

L’homme était-il jeune ? Rien n’est dit sur son âge dans l’évangile.
S’il n’était pas si jeune, était-il vraiment un homme riche ?
«En manque» le définirait mieux. Cet homme à qui il manquait, avait des biens, probablement beaucoup ; taraudé par ce que l’or ne pouvait rassasier, cela ne le comblait pas. Contrairement aux collectionneurs insatisfaits, ayant à peine acquis l’objet de leur convoitise, l’oublient et polarisent aussitôt leur désir vers un autre inaccessible, cet homme, lui, ne cherchait pas de plus la richesse ; il était dans le manque, manque existentiel qui obscurcit le réel, révèle le vide, focalise une insatisfaction mortifère sur l’absence de paix et une angoisse que rien ne peut combler. Continuer la lecture

Ce que Dieu a uni…

Jean-Pierre Brice OlivierHomélie du frère Jean-Pierre Brice Olivier o.p. sur Marc 10,2-16

Des pharisiens abordent Jésus pour le mettre à l’épreuve. Bien entendu, il s’agit d’hommes qui demandent s’ils peuvent renvoyer leur épouse !

Ce sont sans doute les mêmes qui amèneront à Jésus une femme prise en flagrant délit d’adultère (Jean 8, 3-11), en disant que Moïse leur a ordonné de lapider ces femmes-là. Dans ce flagrant délit, le partenaire masculin fait défaut, et Jésus prend sa place, à terre, auprès de la condamnée, au risque de se faire lapider avec elle. Jésus, dans notre texte, renvoie les pharisiens aux prescriptions de Moïse qui a édicté ces règles en raison de la dureté de leurs cœurs. Continuer la lecture