25° Dimanche Ordinaire : Confiance !

thomas-marie-gillet Homélie du frère Thomas-Marie Gillet

Voici que nous venons d’entendre la parabole du gérant habile. Je pourrais sans doute vous partager une réflexion sur le maître de ce monde, sur l’argent injuste. Je me ferais ainsi l’écho du prophète Amos pour à mon tour dénoncer les souffrances des « humbles du pays », des malheureux qui sont écrasés par l’injustice sociale, par la corruption, par le capitalisme au visage inhumain de ceux qui préfèrent écraser le pauvre en augmentant leur profit par n’importe quel acte frauduleux, trompeur. À l’exemple d’illustres prédécesseurs comme Dominique ou Jean Chrysostome dont nous avons célébré la mémoire mardi dernier, j’essaierais de nous sortir du rêve que nous semblons parfois vivre tout en étant éveillés, de nous ouvrir les yeux sur le monde tel qu’il est et non pas tel que nous l’imaginons ou tel qu’il nous apparaît derrière nos écrans médiatiques, pour enfin voir l’autre, mon frère, ma sœur en souffrance et par un geste, une parole, quelque chose de simple et de concret, soulager sa misère…

Continuer la lecture

Conférence sur l’Islam par le frère Adrien Candiard

Le jeudi 29 septembre à 20H30 aura lieu la conférence du frère Adrien Candiard, islamologue de l’IDEO, au couvent du Caire.

candiard

Adrien Candiard est l’auteur de

  • Pierre et Mohamed, pièce de théâtre, Festival d’Avignon.
  • En finir avec la tolérance? Différences religieuses et rêve andalou, Paris, Presses universitaires de France, 2014 .
  • Veilleur, où en est la nuit ? Petit traité de l’espérance à l’usage des contemporains, Paris, Cerf, 2016.
  • Comprendre l’islam (ou plutôt : pourquoi on n’y comprend rien), Paris, Flammarion, 2016.

samedi 24 septembre : une balade avec Retraite dans la Ville

rencontre_singlebis_fr

Marche dans la Bible autour de Douai ^^

Au programme :

9h30 : Rendez-vous à Courchelettes (place de la Mairie), au sud de Douai
• 10h00 : Départ de la marche sur les bords de Scarpe Sud (5 kms de marche sur un chemin praticable)
• 12h30 : Pique-nique « tiré du sac »
• 14h30 : Visite de la Collégiale Saint Pierre
• 16h00 : Messe à Notre Dame de Douai
• 17h00 : Reconduite des chauffeurs à leurs voitures à Courchelettes.

Pour s’inscrire : cliquez ICI. On vous y attend !

Exposition au couvent de Norman Dilworth

Dans le cadre du 8e centenaire de l’ordre, nous sommes heureux de vous proposer une exposition d’art contemporain, il s’agit des œuvres de Norman DILWORTH qui vit et travaille à Lille. 
p1000627 Two for two p1000644Progression linéaire

img_9262Four Cut Corners

p1000653Couple

img_9259Puffball capture-decran-2016-09-11-a-14-16-08

Emmanuel Dollé Discours du fr. Emmanuel Dolle à l’inauguration.

Peut-être êtes-vous étonnés que le jardin d’un couvent dominicain accueille l’exposition d’un artiste dont l’œuvre, à première vue, ne semble pas particulièrement spirituelle. Et pourtant, il y a plusieurs raisons.

La première absolument personnelle et subjective. Quand il y a deux ans, Gabriel, le fils de Berthold Müller, m’a conduit chez Norman Dilworth, j’ai tout de suite, de façon irraisonnée mais profonde, eu un coup de cœur pour son travail. Ça ne se commande pas mais ça se grave à l’intérieur de vous. Et j’ai eu envie de voir ses sculptures respirer au milieu des arbres.

Continuer la lecture

Homélie du 23° Dimanche Ordinaire : radicalité ?

Denis Cerba Homélie du frère Denis Cerba, op

Les paroles du Christ, ce matin, ne sont sans doute pas à prendre au pied de la lettre, mais il n’en reste pas moins qu’elles sont à prendre au sérieux.

Elles ne sont pas à prendre au pied de la lettre, parce que ne pouvoir être disciple du Christ qu’au prix du rejet absolu d’absolument tout le reste (biens, famille, attachements de tous ordres, et jusqu’à sa propre vie…) — ça n’a pas de sens, et pas la moindre chance d’être vrai. Mais pourtant le message du Christ ne doit pas être affadi à la légère, et réduit finalement à quelque chose de plus ou moins accessoire : un simple plus, un « supplément d’âme », qu’on aura tôt fait d’oublier, de reléguer à l’arrière-plan, ou d’instrumentaliser. Plutôt il faut l’entendre dans sa radicalité : être prêt à la suite du Christ à aller jusqu’au bout. Être prêt et assumer le coût de construire jusqu’au bout (et pas seulement s’arrêter aux fondations), être prêt et assumer le coût de combattre jusqu’au bout (au lieu de capituler à la première occasion).

Continuer la lecture