Famille dominicaine

saint_dominique1
Saint Dominique

Autour de l’intuition évangélique de saint Dominique (1170-1221), l’Orde des Prêcheurs ou Dominicains s’est développé en trois branches :

  • Les moniales dominicaines sont des religieuse contemplatives. En France elles sont regroupées en une douzaine de monastères au sein de la Fédération Notre-Dame des Prêcheurs.
  • Les frères dominicains sont des religieux apostoliques organisés an provinces. La Province de France rassemble plus de 300 frères dans une dizaine de couvents et maisons en France ainsi qu’à l’étranger (Scandinavie et Finlande, Afrique équatoriale, monde arabe et pays baltes).
  • Les laïcs dominicains sont nés de l’intuition évangélique de saint Dominique (1170-1221): l’Orde des Prêcheurs ou Dominicains s’est développé en trois branches. A côté des frères et des moniales s’est institué un tiers-ordre. composés de laïcs.

    Mariés ou célibataires, ils se retrouvent dans des groupes de 5 à 15 personnes appelés fraternités. Ils partagent leur foi par la prière, l’étude et l’engagement dans le monde. Il existe 6 fraternités dans la région Nord.

    En lien avec les fraternités, une initation à la théologie est ouverte à raison d’une rencontre mensuelle au couvent.

  • Les sœurs apostoliques. De fondation plus récente, des femmes choisissent de vivre la vie apostolique dans le monde pour y annoncer la parole de Dieu selon le charisme Dominicain. Vous trouverez quelques unes de ces congrégations dans la rubrique liens : sœurs apostoliques