SAISON 2021-2022 – SEMAINE DU 20 AU 26 SEPTEMBRE 2021

CONFÉRENCE

GÉNÉRATIONS SACRIFIÉES ET CRITIQUE DU POUVOIR ABSOLU

À l’heure des générations sacrifiées du XXIe siècle, la dénonciation du pouvoir absolu par Fénélon, véritable ferment révolutionnaire au tout début du XVIIIe siècle, est d’une criante actualité. 

« Tous les hommes, y compris le roi, sont égaux de nature. » À la cour de Versailles, le sacrifice  d’Idoménée offre à Fénelon (1651-1715), archevêque de Cambrai, de faire une critique éclairée des dérives du pouvoir absolu dans son roman éducatif « Les aventures de Télémaque ». Ce livre écrit à l’attention du petit-fils de Louis XIV lui attire les foudres du « Roi soleil » qui l’exile à Cambrai.

Dans le cadre des représentations d’Idoménée de Campra à l’Opéra de Lille, du 24 septembre au 2 octobre 2021.

Xavier CUCHE Professeur émérite de l’Univeristé de Strasbourg, auteur de “Fénelon, mystique et politique”, PUS, 2019.

Mercredi 22 sept. 2021 à 20h30
lesdominicains – entrée libre

ICONOGRAPHIE & OPÉRA

DES SACRIFICES D’ABRAHAM ET DE JEHPTÉ AU SACRIFICE D’IDOMÉNÉE DANS LES ARTS

Dénoncé comme la dérive du pouvoir absolu qu’incarne le règne  de Louis XIV, selon Fénelon (1651-1715) le sacrifice d’Idoménée – héros de la guerre de Troie – est un scandale ;  aussi hideux et scandaleux que le sacrifice d’Iphigénie par son père Agammemnon. 

Que représentent dès lors les  sacrifices bibliques d’Abraham et de Jephté qui par leurs récits et leurs réprésentations lui ressemblent tant ?

Une enquête à travers vestiges antiques, manuscrits enluminés et tableaux vous offre de vous réapproprier l’histoire d’une illustre figure des opéras de Campra et de Mozart.

Idoménée / André Campra – Opéras – Saison 21.22 – Opéra de …

Dans le cadre des représentations d’Idoménée de Campra à l’Opéra de Lille, du 24 septembre au 2 octobre 2021.

Rémy VALLÉJO Historien de l’Art

Jeudi 23 sept. 2021 à 18h30
lesdominicains – entrée libre

CONFÉRENCE-ÉVENEMENT À VENIR

DE L’IRRÉPARABLE AU PARDONDE L’IMPARDONNABLE

AUX RÉHABILITÉ(E)S

Stéphane Jacquot a puisé dans le drame de l’assassinat d’un proche les raisons de son engagement politique en faveur d’une justice réparatrice pour les victimes et les agresseurs.

Améliorer la chaîne pénale en France entravée par la lenteur de l’éxécution des peines et par une surpopulation carcérale inopérante. Equiper notre pays d’une réponse face aux transgressions par davantage de prévention dans les méthodes de police. 

La vie d’un homme ne se résume pas à ses délits. Il peut devenir meilleur si on lui donne une seconde chance : le pardon. Cette conviction est irriguée par sa foi chrétienne et une certaine idée de la République : celle incarnée par un Victor Hugo s’interdisant de désespérer de la capacité d’un criminel à se racheter.

Stéphane JACQUOT Auteur de “Les réhabilité(e)s et quelques échos contemporains “, Éditions du Cerf 2018. Juriste, il a conseillé Nicolas Sarkozy puis Alain Juppé sur les questions de justice, avant de rejoindre la République en Marche. Ancien élu des Hauts de Seine, il a fondé en 2010 l’Association nationale de la justice réparatrice. Il est également l’auteur de plusieurs publications sur les prisons et l’aide aux victimes.

Lundi 27 sept. 2021 à 20h30
lesdominicains – entrée libre

EXPOSITION 

SEUIL ET TRANSPARENCE

Comment donner à voir un lieu qui, comme tout lieu de vie, se partage entre accueil et intimité ? Le couvent des dominicains de Lille est apparu à Véronique THIÉRY-GRENIER, artiste peintre et plasticienne, comme une architecture à l’image de la communauté qui l’habite : un lieu du sens, du seuil, de la transparence et de la lumière.

Jusqu’au 10 oct. 2021 
du Jeudi au Dimanche de 14h30 à 18h00
lesdominicains – entrée libre