SAISON 2021-2022 – Semaine du 29 novembre au 5 décembre

EXPOSITION ET CONFÉRENCE 

Bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte (1769-1821)

JEAN-BAPTISTE DRINOT

UN MARIN SOUS L’EMPIRE 

Au lendemain de la révolution française, le malouin d’origine, Jean Baptiste Drinot (1782-1813) est, de 1801 à 1813, un corsaire de Napoléon Bonaparte. Ses lettres jetées à la mer témoignent de sa vie de marin qui, de Boulogne-sur-Mer à Anvers, de la France à l’île de Saint-Domingue, ne cesse de servir l’Empereur, tentant de ne jamais faillir à ses idéaux d’humanisme.

CONFÉRENCE

fr. Yves HABERT Couvent des dominicains de Lille, auteur « Un marin sous l’Empire » Éditions Phare 2005

Lundi 29 nov. 2021 à 20h30

EXPOSITION 

Livres, gravures et documents anciens ayant appartenus à Jean-Baptiste Drinot

Tous les Samedis et Dimanches de 14h30 à 17h30, jusqu’au 12 décembre

lesdominicains – entrée libre 

_______________________

CONFÉRENCEEn parteariat avec l’ACJF de Lille

LES PHARISIENS DANS LES ÉVANGILES ET DANS L’HISTOIRE

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! » La phrase terrible que l’évangile de Matthieu met dans la bouche de Jésus a pour deux millénaires déterminé l’image des pharisiens comme faux dévots, alimentant ainsi la polémique anti-judaïque. Depuis seulement quelques décennies, l’exégèse chrétienne et le recours aux sources historiques anciennes, de Flavius Josèphe à la littérature rabbinique, ont permis de rendre justice à ce courant du judaïsme antique.
Les vifs débats que Jésus mène avec eux relèvent-ils d’une critique externe ou au contraire d’une controverse interne au mouvement pharisien – autrement dit, pourrait-on aller jusqu’à dire que Jésus lui-même était un pharisien ?

Mireille  HADAS-LEBEL Professeur émérite de l’INALCO et de l’Université de Paris-Sorbonne, auteur de « Les pharisiens dans les Évangiles et dans l’histoire », Éditions Albin Michel, 2021

Mercredi 1er décembre à 20h30 

lesdominicains – entrée libre

_______________________

CONFÉRENCE À VENIR

Bicentenaire de la naissance d’Auguste Mariette (1821-1881)

DESTIN D’ÉGYPTE : AUGUSTE MARIETTE PACHA (1821-1881)

Figure éminente d’une siècle épris d’orientalisme, Auguste Mariette (1821-1881) est non seulement l’égyptologue passionné, l’archéologue avisé, le fondateur du Musée du Caire et le librettiste du célèbre  Aïda  de Verdi, mais aussi le fils du pays de Boulogne-sur-Mer, devenu Bey et Pacha  : « Je suis entré dans l’Égypte par la momie du Musée de Boulogne. »

Amandine MARSHALL Égyptologue, archéologue, chercheuse associée à la Mission Archéologique Française de Thèbes Ouest

Lundi 6 décembre à 20h30 

lesdominicains – entrée libre

_______________________