2°dimanche de l’Avent : Jean-Baptiste avant Jésus

IMG_0883 Homélie du fr. Emmanuel Mbolihinihe

L’image que saint Matthieu retrace de Jean-Baptiste, dans l’extrait de l’Évangile de ce jour, est celle d’un authentique envoyé de Dieu : un homme humble, sobre, austère et franc.

Jean-Baptiste fut le dernier de tous les prophètes de l’Ancien Testament ; il fut le précurseur du Christ.

Jean Baptiste a exercé son ministère principalement en Galilée. Sa mission consistait à exhorter ses contemporains, en particulier le peuple d’Israël, à se convertir de leurs conduites et actions mauvaises, afin de pouvoir accueillir dignement le Messie, dont la manifestation était devenue désormais très imminente.

Continuer la lecture

31 décembre 2016 : Réveillons la prière …yes !

reveillons_la_priere_decembre_2016-264x300-copie

Portes ouvertes à la cathédrale Notre-Dame de la Treille ce 31 décembre 2016 pour tous les passants : accueil, prière, chants, musiques, confessions, rencontres, boissons, pour fêter ensemble la nouvelle année 2017.

De 18 h 30 à 0 h 30 : entre vêpres et messe de  la nuit à 0h30 de la bonne année !

Venez (passer, accueillir : rayez les mentions inutiles) un (très bon, long : rayez les mentions inutiles) moment avec les frères dominicains de Lille ! A bientôt !

 

Pendant l’Avent, une retraite !

Du vendredi 9 décembre 19h au dimanche 11 décembre 15h

Adoration et idolâtrie: devant qui nous prosternons-nous ?

Il reste quelques places hors logement pour cette nouvelle retraite. Inscription en cliquant ici.

L’heure vient, nous dit Jésus, -et c’est maintenant- où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité (Jean 4,23). L’adoration est une attitude fondamentalement religieuse, et bien souvent idolâtrique quand nous espérons recevoir en retour quelques récompenses ou bienfaits. En ce temps de l’Avent, regardons la Bible démasquer toute forme d’idolâtrie qui vient déformer et pervertir notre relation au Dieu vivant.

bissuel Avec le frère Denis Bissuel

L’Avent et Noël au couvent !

Durant ces 4 semaines de préparation à Noël, outre les célébrations habituelles, le couvent vous invite 

atre

  • aux célébrations de Noël,  le 24 décembre messe du jour à midi, vêpres à 19h et à 22h30, vigiles et messe de la Nuit . Le 25 décembre, laudes à 9h, Messe de Noël  à 11h et vêpres à 19h

carte2016voeux6rosaire2

Solennité du Christ-Roi

bissuel Homélie du frère Denis Bissuel, op

 On venait de crucifier Jésus. Ainsi commence l’Évangile en cette solennité du Christ Roi de l’univers. On venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à regarder, intrigué, observateur et interrogatif. C’est étrange et quand même difficile à comprendre ! Car enfin ce Jésus, le Nazaréen, qui est là, crucifié, avait suscité beaucoup d’espoir quand il annonçait la Bonne Nouvelle du Royaume, quand il guérissait les malades, libérait les opprimés, nourrissait les foules nombreuses qui le suivaient. Par ses paroles, ses faits et gestes il a pu laisser croire qu’il était le Messie Sauveur, le Fils du Dieu vivant, le Seigneur tout-puissant.

Comment ce même Jésus peut-il se retrouver maintenant sans beauté ni éclat, immobilisé, réduit à l’impuissance et muet ?

Continuer la lecture

En clôture du jubilé de la Miséricorde

Le  frère Jean-Pierre Brice Olivier tiendra en ces jours de clôture du jubilé, une conférence le 1er décembre dans notre couvent.

Une année sur la Miséricorde, non pour refermer très vite sa nécessaire réalité une fois le jubilé à son terme, mais une année pour ressaisir toutes celles qui vont suivre, pour mieux nous ajsuter au Dieu que nous nous professons !

jpbo_conf

4 trail of happiness : une fin d’après-midi au couvent !

capture-decran-2016-11-18-a-17-06-19

Il sont 10. 10 étudiants qui viennent de rentrer. Rentrer  et rendre compte de leur périple à travers l’Europe Centrale à la rencontre des camps de réfugiés.

Partage de la vie dans les camps, rencontre des populations migrantes : Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Grèce, Albanie, Monténégro, Bosnie, Croatie, Slovénie.

Présentation de leurs découvertes le samedi 26 novembre 2016 à 17h30 – Ce sera chez nous, au couvent des dominicains de Lille 7 avenue Salomon –

http://www.4trailofhappiness.com/

capture-decran-2016-11-18-a-17-08-00

33° Dimanche Ordinaire : un horizon

Denis Cerba Homélie du frère Denis Cerba, op

L’évangile ce matin évoque un événement historique précis : la destruction du Temple de Jérusalem, en 70 par les Romains. Il venait juste d’être magnifiquement rénové par le roi Hérode, d’où ces paroles du Christ : « De toutes ces belles pierres, viendra le jour où il ne restera pas pierre sur pierre… » D’où également l’interrogation anxieuse des disciples : « Maître, est-ce que tu peux nous dire quand ça va arriver, à quoi le reconnaître, comment s’y préparer… »

Face à ces questions, le Christ préfère prendre les choses de plus haut. La destruction du Temple d’Hérode ne l’intéresse pas plus que ça. Il nous renvoie à un horizon un peu plus significatif : celui de la fin définitive de toutes choses, encore bien plus en avant de nous que ne pouvait l’être la destruction du Temple pour les disciples du 1er siècle…

Continuer la lecture

32° dimanche ordinaire : résurrection abracadabranqueste

Xavier Pollart Homélie du frère Xavier Pollart

Voilà une histoire abracadabrante, frères et soeurs. Nous sommes en présence d’une femme ayant eu sept maris successifs. Ne trouvez-vous pas qu’ils en font un peu trop ces sadducéens qui ne croient pas en la résurrection ?

Ils viennent poser à Jésus un curieux cas de conscience. Une question excessive, avec sept cas de mariage, le tout constituant une histoire extravagante. L’idée n’est-elle pas, pour ces sadducéens, de présenter à Jésus la résurrection comme une impasse ? Voir peut-être la ridiculiser ?

Et nous, à quelques jours de la commémoration des défunts, alors que nos cimetières sont couverts de chrysanthèmes, la liturgie de l’Eglise nous provoque elle aussi, à sa manière. La première lecture et l’Evangile que nous venons d’entendre porte clairement sur la résurrection. Or, d’après les derniers sondages, il est dit que seuls 13 % des catholiques croient en la résurrection. Qu’en est-il pour chacun de nous ?

Continuer la lecture