L’action de l’Esprit

Homélie du frère Maurice Billet – Mardi 19 avril 2020

Pendant le temps pascal, nous lisons de larges extraits de l’évangile selon saint Jean. À quelques jours de l’Ascension et de la Pentecôte, nous méditons les discours prononcés par Jésus au cours du dernier repas qu’il a pris avec ses disciples, le Jeudi Saint. Dans l’évangile de ce jour, il évoque son prochain départ, sa passion et sa résurrection. « Je m’en vais auprès de celui qui m’a envoyé. » Jésus a annoncé, plusieurs fois, son départ et le don de l’Esprit Saint. L’annonce de ce départ attriste les apôtres. Ce départ est nécessaire, dit Jésus, car il leur enverra un Défenseur.

Le défenseur c’est l’un des titres de l’Esprit Saint. L’Esprit a de nombreux titres : défenseur, avocat, consolateur, interprète pour comprendre l’Écriture. Il est celui qui vient prier en nous, en vérité. Quand le cœur de l’homme est habité par l’Esprit, il reçoit la lumière qui lui permet de discerner le bien et le mal. Mais surtout, cet homme peut comprendre ce qu’est la justice divine, qui est toute miséricorde. Et voir en toute personne une sœur ou un frère à aimer.

Il faut mettre en relation la première lecture et l’’évangile. Pierre et Silas sont emprisonnés après avoir chassé les démons d’une servante. Au cours de la nuit, un tremblement de terre survient et les portes de la prison s’ouvrent et les liens des détenus se détachent. Les portes de la prison s’ouvrent.

Il faut y voir l’action de l’Esprit. C’est lui qui nous libère. Son souffle balaie toutes les craintes. Il nous sort de tous nos confinements, nos étroitesses. Il nous donne de voir nos existences et le monde dans lequel nous vivons avec le regard de tendresse du Seigneur.

Le saint dont nous évoquons la mémoire est Yves, l’un des saints populaires de Bretagne. Il vécut au 13e siècle. Son action fut celle d’être avocat, et de défendre devant les juges, les pauvres, les orphelins, les orphelins. On dit de lui, que sa porte était toujours ouverte. Saint Yves a exercé l’une des grandes fonctions de l’Esprit. Que son exemple nous donne le souci des pauvres qui sont si nombreux dans notre pays et dans notre monde.