L’alliance arc-en-ciel

Homélie du frère Emmanuel Dumont – Dimanche 21 février 2021

L’arc en ciel

Quand je me promène, j’aime beaucoup regarder les arcs en ciels. Je trouve ça magnifique. Et puis, à chaque fois que j’en vois un, ça me rappelle l’alliance que Dieu a fait avec nous lorsque nous sommes sortis de l’Arche.

Combien de couleurs, combien d’alliances ?

Dans un arc en ciel, il y a combien de couleurs ? 

Newton disait qu’il y en a 7. J’aime bien Newton parce que il a quelque chose de médiéval : il cherchait Dieu dans la nature. Et si on cherchait à comprendre l’alliance que Dieu fait avec nous, dans l’arc en ciel ?

Saint Iréné, lui, il disait qu’il y avait 4 alliance entre Dieu et les hommes : avec Noé, avec Abraham, avec Moïse, et par le Christ.

En fait, les alliances, on peut en compter un peu plus, si on lit la Bible.

1.      Pour Ben Sirac le Sage, la première alliance, c’est celle faite avec les premiers hommes : avec Adam et Eve, Dieu nous donne la vie

2.      Il continue avec Noé. C’est l’alliance du surgeon, la vie du printemps après l’épreuve, l’alliance éternelle malgré la chute.

3.      Dieu fait ensuite alliance avec Abraham : il lui donne la postérité, aussi nombreuse que des étoiles, il lui donne la fécondité. En fait, il lui promet plus, à Abram, dans son alliance, Dieu promet une terre de repos et de paix.

4.      En même temps, Dieu annonce son alliance avec Isaac alors même qu’il n’est pas encore né. Comme si nous avions une terre promise dans le cœur de Dieu, avant même d’être.

5.      Dieu fait ensuite alliance avec Moïse, il lui promet de le sauver, lui aussi, de faire de lui un peuple, de faire des merveilles parmi lui, de lui donner une terre.

6.      Après, le Siracide parle de l’alliance que Dieu fait avec Aaron. C’est une alliance sacerdotale. Dieu leur donne de bénir le peuple en son nom. Voilà une alliance qui responsabilise pour collaborer à l’œuvre de bénédiction de Dieu.

7.      Si on continue, David, dans son discours d’adieu, déclare que Dieu avait fait une alliance avec lui, Dieu lui avait promis la stabilité.

8.      Et puis, après des temps d’épreuves, Josias aussi conclu une alliance avec Dieu, pour reconstruire son peuple.

Toutes ces couches sont importantes. D’ailleurs, on les retrouvera aux derniers temps. L’Apocalypse finit avec une vision d’une ville dont les fondations sont couleurs arc en ciel, 12 rangées de pierres précieuses, qui pourraient rappeler les alliances que Dieu a fait avec les hommes.

Les gouttes d’eau : chaque goutte a sa couleur, chacun a son signe d’alliance ? 

Pourquoi y a-t-il autant de couleurs dans un arc en ciel ? Parce qu’un arc en ciel est due au chemin que fait la lumière du soleil dans les gouttes d’eau avant d’aller frapper notre œil. On voit un seul grand arc mais il y a plein de rayons de soleils qui touche une infinité de petites gouttes d’eau presque rondes et que nous percevons différemment en fonction de l’angle selon lequel la goutte est touchée.

Peut être qu’il y a une goutte d’eau pour chacun d’entre nous, pour nous rappeler que Dieu a fait alliance avec chacun d’entre nous.

Et peut-être que le carême, c’est l’occasion de se rappeler que Dieu fait alliance avec chacun d’entre nous.

Quand Dieu fait alliance, il laisse toujours un mémorial, un signe, pour se rappeler cette alliance. Cela peut être l’arc en ciel, la circoncision, les tables de la lois… Et pour vous, quelle est le signe de l’alliance que Dieu a fait avec vous ?

Le soleil et l’arc-en-ciel : l’ancienne et la nouvelle alliance

Mais vous avez remarqué, quand on regarde un arc-en-ciel, on a toujours le soleil dans le dos. – Personnellement, je n’avais pas remarqué, mais c’est en lisant des explications sur le phénomène d’optique de l’arc en ciel que j’ai compris.

Ok, l’arc en ciel me rappelle que Dieu a fait alliance avec Noé, Abraham, Moïse… et moi, mais l’arc en ciel ce n’est pas le soleil.

Au fond, Dieu nous touche de manière encore plus directe, par le Christ. Par le Christ, il ne passe plus par une multitude d’intermédiaire, il vient directement à nous.

Or souvent on représente le Christ assis sur un arc en ciel. Dans les tableaux d’Apocalypse du XVe siècle, par exemple. Ici, on comprend que le Christ est le fils de l’Homme trônant, dont parlent Ezechiel et l’Apocalypse.

Le Christ est bien le maître de l’arc en ciel.

Les prophètes avaient prédit une meilleure alliance. Alors la loi de Dieu sera inscrite dans chacun. Et bien, cette alliance, c’est dans le Christ qu’elle a lieu, la lettre aux Hébreux nous l’indique.

L’arc en ciel entre terre et ciel

L’arc en ciel, il monte et il descend. Il nous rappelle que les alliances se font toujours entre deux partis qui vont l’un vers l’autre.

Dieu nous fait des promesses, mais ce n’est pas sans contrepartie !

Souvent, la partie humaine, c’est d’obéir à des lois : ne pas toucher à l’arbre de vie pour Adam et Eve, ne pas tuer et ne pas manger la chair avec le sang, pour Noé, la circoncision pour Abraham, le sabbat et les 10 commandements pour Moïse…

Et avec Jésus, quel sont les termes de l’alliance ? Peut-être que l’Evangile d’aujourd’hui nous le dit.

Est-ce que le combat au désert ne nous parle pas de la victoire sur le mal que le Christ nous promet et nous obtient ?

Est-ce que sa première prédication ne nous appelle pas à remplir notre part de l’alliance : la conversion et la foi ?

L’arc en ciel nous aide à nous appelle à nous retourner vers le soleil

Alors, chers frères, en ce temps de carême, regardons l’arc en ciel, rappelons-nous les alliances que Dieu a fait avec nous.

Mais allons plus loin, retournons-nous vers le soleil, convertissons-nous. Croyons à la bonne nouvelle qu’il annonce.

Les temps sont proches, ils sont déjà là, nous allons boire à la coupe de l’alliance, participons à cette dernière alliance que le Christ nous donne, l’alliance dans l’Esprit dont nous parle la 2e lettre aux corinthiens. Que ce carême soit un carême vécu dans l’esprit, pour retrouver, gravé dans chacun de nos cœurs, l’alliance que Dieu a fait avec chacun d’entre nous.