Aimez-vous

Homélie du frère Emmanuel Dumont – Vendredi 15 mai 2020

« Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. » C’est facile à dire, mais c’est moins facile à faire. Concrètement, comment bien nous aimer les uns les autres ?

J’étais hier à Kassel au pied de la statue du Maréchal Foch, qui a gagné la 1ere guerre mondiale, dit-ton. Il aimait son pays, et c’est probablement pour cela qu’il s’est engagé dans cette histoire. Foch était un catholique pratiquant, et la petite église de Kassel conserve cette mémoire. Il y est écrit que pendant l’année qu’il a passé la bas, le maréchal allait à la messe tous les jours. Pourtant, Foch a aussi collaboré à la mort de millions de ses compatriotes. Il a cherché à vivre l’amour du prochain, mais dans un contexte historique mortifère.

« Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. » Foch vivait l’amour du prochain, biaisé par sa compréhension du monde. Ce matin, je lisais une prédication faite à l’occasion des funérailles d’un prêtre Rwandais impliqué dans le génocide. Ce prêtre avait été interné dans sa jeunesse pour des raisons psychiatrique. Sa quête d’identité maladive, l’ont peut être conduit à avoir une vision biaisée de sa société. Lui aussi voulait sûrement vivre l’amour du prochain. Lui aussi avait sûrement été choisi pour porter du fruit. Mais ses combats intérieurs ne lui ont pas permis vivre l’amour du prochain.

« Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. » Et nous, comment vivons-nous cet amour mutuel, malgré notre vision du monde, malgré nos quêtes intérieures ? Demandons au Seigneur, qu’il nous inspire. Que son Esprit élève notre capacité à comprendre les situations dans lesquelles nous pouvons poser des gestes d’amour mutuel. Qu’il nous donne le don de la prudence et du discernement.