24e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNÉE B – 16 septembre 2018

 Homélie du frère Benoît Ente

Un homme de parole. C’est ainsi que le cinéaste Wim Wenders définit le pape François dans son dernier film qui vient juste de sortir mercredi. Effectivement, l’objectif du film est d’abord de mettre en image la parole d’un homme.

La parole d’un homme qui introduit un souffle neuf, qui bouscule les habitudes bien établies, comme le choix de son nom François. Cela faisait plus de 1000 ans que c’était toujours les mêmes prénoms qui tournaient parmi les évêques de Rome. Franchement dit, Il était temps !

Continuer la lecture

18e dimanche du temps ordinaire – Année B – 5 août 2018

 

 

Homélie du fr. Jean Pierre Mérimée

La réalité du pain, l’image du pain, le symbole qu’il représente sont au  centre de la prédication chrétienne. En ce temps de vacance, je vous propose d’aller faire un tour du côté de la basilique sainte Marie-Madeleine de Vezelay pour saisir, à titre d’exemple, comment l’iconographie romane notamment a pu inspirer les prédicateurs sur le sujet. Et ce qui était vrai il y a plus d’un  millénaire l’est toujours aujourd’hui. Ainsi le petit tympan sud qui représente l’enfant Jésus  enveloppé dans des langes a été sculpté de façon à le faire ressembler à un pain « parce qu’il devait servir à la nourriture de nos cœurs » développe l’auteur d’un sermon de Noël contemporain. Un autre exemple, le plus célèbre, est le chapiteau dit du Moulin mystique, décrit ainsi par un savant professeur: « Moïse vêtu d’une tunique courte et les pieds chaussés comme un esclave se penche sur l’entonnoir d’un moulin où il déverse le contenu du sac de grain qu’il porte sur son épaule. Saint Paul en toge de citoyen libre tend un autre sac sous la meule pour recueillir la farine. La roue du moulin figure une croix inscrite dans un cercle. C’est la croix qui donne à l’ensemble sa cohérence.

Continuer la lecture

17e Dimanche du Temps Ordinaire – Année B – 29 juillet 2018

LA FAIM DU SALUT

La mort de faim, de l’injustice.

Dans l’Evangile aujourd’hui, saint Jean nous raconte : « après les signes qu’il accomplissait sur les malades, Jésus gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples. »

Mais il ne prend pas le temps pour se reposer. Il levait les yeux et voyait une grande foule qui venait à lui ! Il réalise encore  un signe encore pour rassasier cette foule.

Et après ce signe, il restait douze paniers pleins de nourriture. Douze paniers comme les douze diciples. Alors de nouveau il se retira dans la montagne. Continuer la lecture

15e dimanche – Temps Ordinaire – 15 juillet 2018

Homélie du frère Maurice Billet

Ce matin, nous entendons le récit d’un commencement : celui de la première mission confiée aux douze apôtres. Ils l’ont vu parcourir la Palestine, guérissant les malades, réconfortant les pauvres, pardonnant aux pécheurs. Et ils l’ont vu connaître des échecs. L’un d’entre eux nous a été mentionné dimanche dernier ; il s’est vu rejeté par les gens de son village. Nous nous rappelons cette célèbre phrase : « Nul n’est prophète dans son propre pays. »

Continuer la lecture

Couvent Saint-Thomas d'Aquin, 7 av. Salomon – 59000 Lille – 07 69 53 88 98